about_image

En Juillet 2009, une décision du Conseil des Ministres a émis un ordre de la création de trois organes au lieu de la Commission soudanaise pour la radio et la télévision et l’Autorité générale du Soudan pour diffuser la radio et la télévision, le général de la Radio nationale et l’organisation générale de la télévision nationale qui est la mise en place de l’Autorité générale du Soudan pour diffuser la radio et la télévision a identifié les besoins et les pouvoirs de l’OPIC, qui se résume en général: la transmission de l’exploitation et re-transmission de l’émetteur de la radio et la télévision terrestre et l’exploitation de l’espace pour services de radio et de télévision nationales et privées.

Afin d’atteindre la prolifération de la radio et de la télévision un message multimédia qui sont fabriqués dans les organes de radio et television.2. règlement: octroi de licences, la supervision et la surveillance des radios privées. À cet égard, la Commission un projet de loi pour réglementer la radiodiffusion et de télévision et en le poussant au ministère de l’Information a lancé. En outre, il a créé au sein de la structure de l’administration publique concernée à la réglementation des affaires de diffusion et d’émettre nécessaires à l’exercice de la radiodiffusion et le contrôle des stations de radiodiffusion et perception des droits et licences radio et la télévision, selon l’ordre de la création de l’Autorité et le le droit à émettre.